Les heures lointaines - Kate Morton

Petit résumé : A partir de 1941, un brave facteur décidé d'écourter ses tournées quotidiennes en cachant les sacs de lettres pour aller boire au bar du coin. Méfait qui sera découvert un demi-siècle plus tard.
En 1992, Meredith Burchill reçoit une lettre vieille de cinquante ans et s'effondre en larmes devant sa fille Edie. Elle lui raconte alors avoir fait partie des enfants londoniens envoyés à la campagne pour les protéger de la seconde guerre mondiale qui commençait. Elle explique avoir été recueillie par une famille aristocratique composée (entre autres) d'un père auteur d'un roman à sucés et de ses trois filles aussi différentes que la lune l'est du soleil.
Edie sent que sa mère ne lui dit pas tout et décide de mener l'enquête sur cette mystérieuse famille ouvrant par la même des secrets et des blessures que cinquante ans d'histoire n'ont pas réussis à guérir.

En quête de nouveaux auteurs à dévorer, j'ai acheté ce roman de Kate Morton sur coup tête à la limite du "plouf-plouf-ce-sera-toi-que-je-lirai"...Et le choix fut bon. J'ai dévoré Les heures lointaines, me laissant emporter par les récits entrecroisés de la mère et de la fille. L'une en recherche de personnes capables de la comprendre et l'autre partie sur les traces sombres et les secrets des filles de Milderhurst Castle.
Les jumelles Percy et Saffie et leur petite soeur "perchée" (au propre comme au figuré) sont les dernières descendantes de la famille Blythe, si les deux premières n'ont pas su trouver de mari, la troisième est devenue folle quand son fiancée à disparu une nuit d'orage en 1942.
L'ombre du père, Raymond Blythe, patriarche strict et aimant plane sur le château et son roman "la véridique histoire de l'homme de boue" servira de fils conducteur à Edie pour démêler le vrai du faux dans cette famille atypique et faire éclater la vérité.

Véritable petit bijou, ce livre se dévore en très peu de temps malgré ses 700 et quelques pages et laisse un goût doux-amer. Le destin tragiques des trois sœurs Blythe ne laissera aucun lecteur indifférent. En dire plus forcerai aux spoilers et gâcherai irrémédiablement le tourbillon de l'histoire des heures lointaines.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire